Catacombes – 01 de Vald

Titre : Catacombes – 01

Auteur : Vald

Éditions : Pika

Tome : 1

Pages : 160 pages

Type : Manga – Shōnen

Prix : 8,20€

output-onlinepngtools(1)

https://amzn.to/2m06Ri9

output-onlinepngtools(2)

Anahë vient de s’installer à Paris pour vivre de sa peinture.
Un soir, elle assiste à un concert du groupe Katacombes qui lui propose
de visiter les sous-terrains de la capitale.
Mais l’expédition tourne mal…

output-onlinepngtools(3)

Un coup de crayon original.

Quand je l’ai acheté la première fois au collège, c’était ce qui m’avait attiré en premier. Je commençais tout juste ma période Manga (qui n’a pas été très grosse d’ailleurs) et je ne sais pas pourquoi mais l’esthétisme de Catacombes m’a tout de suite tapé dans l’œil.

Que ce soit l’ambiance sombre mais pas glauque pour autant, le style des personnages, la finesse des trais et la poésie des dessins et de l’atmosphère, tout m’avait conquise. C’est donc avec joie que je les ai retrouvés sur internet pour un petit prix.

Dark mais pas trop.

Avec la couverture, le dessin et le résumé, on pourrait croire qu’on va tomber sur un manga complètement glauque avec des images malaisante et des scènes d’horreur… Non.

Il y a quelques petits moments spéciaux, car ça reste un manga d’inspiration gothique, mais ça s’arrête là.

Pour moi, ce manga est beaucoup plus poétique qu’il n’est sombre. J’ai d’ailleurs adoré le parti pris de Vald de mettre des citations sur la mort, l’au-delà, les catacombesetc. entre chaque « parties » du manga. Ça renforce l’atmosphère et elles sont très bien choisies.

J’ai aussi beaucoup aimé découvrir les Catacombes grâce aux traits de Vald.

« Notre sol n’est formé que de poussière humaine:

Songe donc, quel que soit le motif qui t’amène.

Que tes pieds vont ici fouler à chaque pas

Un informe débris, monument de trépas. »

On sort des sentiers battus.

J’ai l’impression que je ne fais que vous parler du style de dessin de l’auteur mais c’est vrai, il sort de l’ordinaire. Ce qui n’est pas commun aussi ici, c’est l’histoire en elle-même.

On se retrouve à Paris (assez rare dans le monde du Manga, même quand les mangakas sont français) avec des personnages plutôt éloigné du côté « mignon » qu’on utilise souvent pour représenter les personnages féminins. Ils sont réalistes dans leur manière d’évoluer, ce qui est assez peu commun dans les mangas.

Ce manga réuni aussi plusieurs univers qui sauront toucher différents lecteurs (la musique, la peinture, l’art en général etc.)

Suspens, quand tu nous tiens.

Cette partie sera assez courte car je ne peux / veux pas trop vous en révéler, mais ce manga a une fin qui demande d’avoir les autres tomes sous la main. On se pose beaucoup de questions quant au déroulement de la suite (et c’est là que je remercies mon cerveau d’avoir craqué pour les 4 tomes d’un coup).

Ceux qui aiment se torturer l’esprit en essayant de deviner la fin seront donc servis !

Petite mention spéciale pour Isahiah et Jade qui ne sont que des personnages secondaires mais que j’ai beaucoup aimé.

output-onlinepngtools(4)

4

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s