Chronique : Warcross – La revanche de Marie Lu

Capture d’écran 2019-05-17 à 10.48.44.png

Amazon

https://amzn.to/2EfZzMT

résumé

Emika n’est pas sortie indemne du championnat Warcross. Déterminée à mettre fin aux sinistres projets d’Hideo Tanaka, son ancienne idole, elle s’unit aux Phoenix Riders. D’autant plus qu’une nouvelle menace s’insinue dans les rues de Tokyo : quelqu’un a mis la tête d’Emika à prix. Sa seule chance de survie est Zéro, celui qu’elle a traqué pendant des semaines pour Hideo ! Emika découvre bientôt que sa protection a un prix. Jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour détruire Hideo,
l’homme pour lequel elle aurait sacrifié sa vie ?

monavis

Un second tome en deçà du premier.

J’avais été enchantée par ma lecture du premier tome de Warcross. Septique au début, j’avais fini par craquer et était ressortie heureuse et satisfaite. Je misais donc beaucoup sur le second volet, la fin du premier roman étant blindée de suspens.

Mais hélas, si j’ai accroché au début de l’histoire, j’ai trouvé ce dernier tome beaucoup trop long et peu dynamique.

Un manque de rythme.

La première partie du roman s’est déroulée sans problèmes. J’ai retrouvé les personnages avec plaisir, me suis replongée avec facilité dans l’histoire. La dynamique était la même que dans Warcross 1 et l’écriture était toujours aussi agréable. Bref, tout allait bien. C’est vers le milieu du roman que les choses ont commencé à se gâter.

J’ai trouvé que le rythme commençait à s’essouffler. Les descriptions devenaient de plus en plus longues et pas vraiment utiles. On avait beaucoup de choses déjà vues et revues et j’avoue que les combats de Warcross ont fini par me lasser.

Ensuite, des choses qui, selon moi, auraient pu être bouclées beaucoup plus rapidement ont pris plus de temps que prévu. Il y avait presque trop de rebondissements, au point où je me demandais lesquels étaient utiles et lesquels ne l’étaient pas.

Citation - Warcross 2

Une fin en demie teinte ?

Je n’ai pas détesté ce roman, loin de là. J’ai quand même apprécié terminer ce dyptique mais je dois avouer que certaines petites choses de la fin m’ont laissée perplexe. Un peu trop de facilités, j’ai eu l’impression que tout se terminait trop bien. Pas vraiment ce que j’imaginais pour Warcross et encore moins de la part de Marie Lu (que j’avais adoré dans The Young Elites pour son côté assez « trash »).

Mais qu’est-ce que j’ai aimé ?

L’univers qui est toujours aussi chouette. J’aime le fait que tout tourne autour du jeu vidéo et du NeuroLink. J’ai aussi apprécié un petit bout de la fin (qui n’est pas le thème principal et qui est assez rapidement évoqué, mais ça m’a plu).

J’ai évidemment apprécié les personnages avec le retour d’Hideo, Emika, Asher, Hammie etc. Les relations ont été bien développées et même si je ne suis pas forcément d’accord avec tout ce qu’il se passe entre les personnages, Marie Lu arrive à montrer la complexité du cerveau et des relations interpersonnelles.

Certains rebondissements m’ont aussi fait sourire – d’autres beaucoup moins.

En bref, j’ai apprécié ce roman, pas autant que je l’aurais espéré, mais je l’ai apprécié.

Note - Warcross 2.jpg


2 réflexions sur “Chronique : Warcross – La revanche de Marie Lu

    1. Franchement le tome 1 est une tuerie ! Le problème de ce tome 2 c’est que je pense qu’il n’avait pas vraiment lieu d’être et que Marie Lu aurait pu tout condenser en un seul livre, quitte à le faire un peu plus gros genre 500 – 600 pages 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s