Chronique : Max de Sarah Cohen-Scali

Capture d’écran 2019-02-04 à 16.05.57

Amazon

https://amzn.to/2HRiC4t

résumé

«19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Fürher. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l’on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais régnera en maître sur le monde. Je suis l’enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans loi. Sans rien d’autre que la force et la rage. Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d’aimer. Heil Hitler !»Max est le prototype parfait du programme «Lebensborn» initié par Himmler. Des femmes sélectionnées par les nazis mettent au monde de purs représentants de la race aryenne, jeunesse idéale destinée à régénérer l’Allemagne puis l’Europe occupée par le Reich.

monavis

De la peur de relire un livre qui nous avait bouleversé.

Max, je crois que c’est LE roman avec qui je saoule tout le monde. Il y en a c’est Harry Potter, d’autre Game of Thrones ou encore Le Seigneur des Anneaux. Et si, en terme de fantasy pure et dure, Eragon a emporté mon cœur quand j’étais enfant – ado (je dirais 11 ans), il fait parti de ces livres, avec Max, qui m’ont tellement touchée, que je n’ose pas les relire tellement j’ai peur de la désillusion et de me rendre compte que, si j’avais tant aimé à l’époque, c’était à cause de mon âge, de la situation, du moment. Bref, de pas mal de choses en fait.

Mais bon, je voulais tellement chroniquer Max sur le blog pour vous partager cette expérience si particulière que je me devais de le relire pour qu’il soit bien frais dan ma tête. Et grand bien m’en a pris.

La pépite parmi les pépites.

Même si Eragon restera mon livre de cœur car c’est lui qui m’a fait aimer et découvrir la lecture et que c’est toujours lui que je cite quand on me demande de choisir un seul livre, il est clair que je continuerais pendant longtemps à saouler tout le monde avec Max. Ce n’était qu’une relecture et pourtant je suis passée par exactement les mêmes sentiments que la première fois en le lisant.

Émerveillement, effrois, éblouissement, étourdissement même.

Citation - Max

Le genre de livre dont on ne ressort pas indemne.

Tout comme Je voulais juste vivre de Yeonmi Park, même si Max n’est pas une auto-biographie et que ce n’est que de la fiction, il n’en est pas moins poignant et cru de réalisme. D’abord parce qu’il relate des faits qui se sont réellement passés. Ensuite, parce que l’écriture de Sarah Cohen-Scali est juste magnifique.

Prenante, légère, je suis rentrée dedans dès le début. Aucune longueur et pourtant il pourrait y en avoir vu que les dialogues sont peu nombreux étant donné le fait que le roman est surtout basé sur un enfant qui raconte sa vie. Et pourtant Sarah nous sort le grand jeu, bref, de l’art tout simplement.

Des personnages qui servent l’histoire.

Qu’ils soient principaux, secondaires ou uniquement de passage, chaque protagoniste a son importance. Ils ne sont pas là par hasard et servent tous à quelque chose. Que ce soit pour appuyer les dires des personnages, démontrer l’horreur de l’époque ou bien aider Max, le personnage principal, à faire son chemin dans la vie.

En parlant de Max d’ailleurs, je n’ai jamais vu quelqu’un avec une force de caractère aussi grande et ce dès son plus jeune âge. Et ce que j’ai encore plus aimé, c’est que Sarah n’essaie pas d’en faire, ni un héro, ni un anti-héro. Elle est tout simplement juste. Elle raconte les choses telles qu’elles sont, telles qu’elles pouvaient être à l’époque, sans chercher à ajouter des paillettes ou du sang par dessus. Bon ou mauvais, les comportements ont l’ai réel et pas romancés – ce qui est un comble pour un roman.

En bref, le coup de foudre est toujours là et j’en suis très heureuse. Nouveau coup de cœur 2019.

Note - Max.jpg

 

 

8 commentaires sur “Chronique : Max de Sarah Cohen-Scali

Répondre à autumnandlatte Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s