Chronique : Hope & Red : L’Empire des tempêtes de Jon Skovron

Capture d_écran 2019-01-01 à 21.03.49

Amazon

https://amzn.to/2TnpirN

résumé

Dans un empire fragmenté qui s’étend au-delà des Mers sauvages, deux êtres rebelles se découvrent une cause commune…
Hope est l’unique survivante du massacre de son village par les Biomanciens, les serviteurs mystiques de l’empereur. Recueillie par un soldat vinchen, elle a suivi un entraînement secret, faisant d’elle une guerrière qui ne vit que pour la vengeance.
Red est un orphelin adopté par une ancienne mercenaire issue de la pègre. Il est devenu un voleur et un escroc au talent inégalé.
Quand un chef de bande sanguinaire passe un marché avec les Biomanciens pour contrôler les bas-fonds de la cité de Laven, les destins de Hope et de Red se croisent. Et leur alliance improbable va les conduire bien plus loin qu’ils l’auraient imaginé…

monavis

Première lecture de 2019 et coup de coeur !

Que demande le peuple ? Bon, pour être totalement franche, j’ai commencé ce roman en 2018 (mi-décembre), et je ne l’ai fini qu’aujourd’hui (soit le 1er Janvier quand je vous écris cet article).

Si vous connaissez mon rythme de lecture, vous savez que j’ai mis énormément de temps à lire ce roman, qui pourtant m’a énormément plu. Mais entre la fatigue et les examens – qui ne sont toujours pas terminés hélas – j’ai eu une grosse baisse de motivation.

J’ai aussi une relation amour – haine avec Bragelonne. Autant je peux adorer certains de leurs romans – preuve en est pour Hope & Red – autant je peux les avoir en horreur et ne carrément pas les terminer.

Je répare cependant les tors causés à ce roman qui m’aura duré trop longtemps et qui est plus que génial en vous le vendant comme jamais dans cette chronique !

Une mise en place lente mais nécessaire.

En lisant les avis de certains, j’ai remarqué que beaucoup avaient trouvé le début du roman longuet. Et s’il est vrai qu’on ne rentre pas dans la réelle action – soit celle avec Hope & Red – dès le départ, il n’en est pas moins que cette introduction nous est nécessaire pour comprendre toute l’histoire et la complexité des personnages.

Je suis pourtant le genre de lectrice qui aime quand ça pète de partout et qui a besoin d’action pour aimer un roman – ajoutez à cela des personnages pas trop jeunes pour l’identification et la crédibilité et je suis comblée. Cependant, ici, j’ai été comblée par les premiers chapitres qui aident vraiment à saisir toute la profondeur du récit que Jon Skovron a mis en place, et j’ai été intriguée du début à la fin par les protagonistes.

Citation - Hope & Red - L'empire des tempêtes

Red & Hope, oui, mais pas que.

J’ai adoré les 2 personnages principaux. Je me suis vraiment beaucoup attachée à eux et j’ai eu du mal à les quitter à la fin – surtout vu la conclusion de ce tome. J’ai aimé leur caractère & leurs nuances.

J’ai aussi beaucoup apprécié certains autres protagonistes qu’on aurait pu croire « inutiles » deviennent de réels personnages secondaires, intéressants et vivants. Jon Skovron ne laisse personne de côté et tout le monde a son intérêt dans son roman, qu’il apparaisse une fois ou plus. Chaque chose est réfléchie. L’auteur ne cherche pas à rendre ses personnages trop durs ou trop mous, tout est dans la subtilité.

Un bémol ici ?

Hormis le prix du livre qui est de 22€ et le tome d’après qui est aussi cher, je n’en vois pas.

La fin est super chouette et j’ai vraiment envie de me plonger dans le tome suivant. L’écriture est fluide et le récit, bien que de Fantasy, reste léger et dynamique. On ne ressent en aucun cas de lourdeur, chose qu’il m’arrive souvent de ressentir avec certain Bragelonne – ce sentiment de pédaler dans la semoule et que rien n’avance. L’histoire est parfois un peu dure et Jon Skovron ne nous épargne pas tout en respectant le lecteur sans en faire 3 tonnes.

Bref, je suis très heureuse de me dire que cette première chronique et ce premier livre lu pour 2019 est un coup de cœur !

Note - Hope & Red - L'empire des tempêtes

 

 


8 réflexions sur “Chronique : Hope & Red : L’Empire des tempêtes de Jon Skovron

      1. C’est vrai que le prix des grands formats pique un peu, mais… J’ai fait de très, très belles découvertes grâce à cette maison d’édition, du coup je ne peux pas résister 😉.
        Je n’ai pas prévu de l’acheter pour le moment, mais ça sera un plaisir d’en discuter avec toi le jour où je me lancerai 😉

        J'aime

      2. Perso je l’ai acheté en ebook – promotion éclaire – & je l’ai trouvé en format papier à ma médiathèque !
        J’ai aussi été à Noz dernièrement et j’ai trouvé 4 – 5 Bragelonne à 3€50… et j’ai craqué du coup parce que connaissant le prix de base de ces livres et sachant qu’ils étaient en super état … la question ne se posait même pas ^^ (& en cas de déception, ça fait moins mal ^^)

        Aimé par 1 personne

      3. J’accepte de mettre aussi le prix, j’aime trop ça ^^ J’ai juste du mal à dépenser plus de 20€ dans un seul livre, en sachant que pour un peu plus je peux en avoir 2 (genre les lumen à 15€ par exemple ^^) mon cerveau aime avoir beaucoup de livre autour de lui je crois ^^

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s