Chronique : Je ne suis pas un ange de Ai Yazawa

Capture d’écran 2018-12-27 à 16.13.42.png

Amazon

https://amzn.to/2Ah834A

résumé

C’est la rentrée des vacances d’été au lycée Hijiri.
Midori Saejima, qui était malade, a profité de quelques jours de plus et, pour son retour au lycée, elle est on ne peut plus impatiente de croiser le garçon dont elle est amoureuse. Seulement voilà, pendant son absence, ses camarades de classe l’ont inscrite d’office comme candidate à l’élection du premier comité des élèves et devant leur insistance, Midori n’a eu d’autres choix que d’accepter. Sauf que ce qu’elle ne sait pas encore, c’est que son discours de présentation est pour l’après-midi même ! Et voilà Midori sur scène, quelque peu stressée, se demandant bien ce qu’elle va pouvoir raconter devant tout le lycée, surtout qu’elle, elle ne pense qu’à une chose, apercevoir son cher et tendre ! Et justement, le voici : lui aussi participe à l’élection !

monavis

On embraye directement sur les nouvelles résolutions !

Nous ne sommes pas encore en Janvier, mais je commence déjà à mettre mes bonnes résolutions en place (oui, je suis le genre de personne à en prendre 40.000 et à voir avec le temps celles qui restent et qui s’en vont). Du coup, pour cette (presque) année 2019, j’ai envie de me mettre un peu plus à la lecture graphique, notamment avec les BD et les mangas.

Je vous reviens donc avec Je ne suis pas un ange de Ai Yazawa, un shojo que j’avais déjà lu il y a plusieurs années de cela, et que je n’ai pas pu m’empêcher de reprendre quand je l’ai vu dans ma médiathèque.

Une chronique toujours aussi compliquée à faire.

Je trouve compliqué de donner son avis sur les BD ou mangas car hormis juger l’histoire et le dessin, il n’y a pas grand chose à rajouter. On aime ou on aime pas, ça reste très subjectif, et l’histoire – bien que parfois profonde – se résume tout de même à des dialogues. C’est en parti la raison pour laquelle je n’en lis pas beaucoup et ne donne pas énormément mon avis sur ces lectures car, si vous regardez sur le blog, mes critiques vis à vis de ces récits sont souvent très rapides car j’ai moins de matière que dans un roman, et ça devient vite du blabla sur tout, hormis le livre en lui même – comme maintenant d’ailleurs.

Et mon avis du coup dans tout ça ?

J’ai beaucoup aimé. Je trouve que le récit est doux et que les coups de crayons, bien que longilignes et assez incisifs, le sont aussi. Les personnages sont touchants et poétiques – un peu naïfs aussi parfois.

J’aime toujours autant retrouver cette ambiance toute japonaise qui me fait toujours un peu bizarre – les expressions verbales ou du visage des protagonistes, typiques du pays du soleil levant, les traditions et habitudes etc.

Chaque fois que je me plonge dans un manga, je change totalement de vie et de pays et me mets à fond avec les personnages.

Un autre point positif aussi est la longueur du livre – environ 400 pages – ce qui permet vraiment à l’autrice de développer l’histoire. C’est une lecture agréable, pleine de fraicheur et de bonne humeur. Elle était parfaite pour moi en ce moment qui ai une petite panne de lecture.

Note - Je ne suis pas un ange 1.jpg

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s