Chronique : Le crime de l’orient-express d’Agatha Christie

Capture d_écran 2018-01-05 à 22.02.15

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.40.58

http://amzn.to/2m0nu99

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.35.11

Alors qu’il rentre de mission et compte s’arrêter quelques jours à Istanbul, Hercule Poirot est rappelé d’urgence à Londres. On est en hiver et à cette époque de l’année, l’Orient Express roule habituellement quasiment à vide. Pourtant, sans l’aide du directeur de la compagnie, Hercule Poirot n’aurait pas trouvé de place à bord, comme si tous les voyageurs s’étaient donné rendez-vous dans ce train ! Dès la première nuit, un homme est assassiné. Le train est immobilisé par la neige qui empêche l’assassin de s’enfuir. Dans les wagons isolés du reste du monde, Hercule Poirot, au sommet de son art, mène l’enquête. Et ce ne sont pas les pistes qui manquent !

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.36.34

S’attaquer à la reine des reines après toutes ces années.

Nouvelle chronique avec un autre roman d’Agatha Christie, et cette fois c’est Le crime de l’orient-express. J’avais déjà (re)lu Dix petits nègres que j’avais adoré, et du coup j’avais décidé de me pencher sur cet autre roman, car le film va bientôt sortir au cinéma, et que je me disais que, vu sa petite taille, ce serait plutôt cool de le lire avant de voir le film !

Me revoilà donc avec ma petite chronique toute fraiche pondue !

Du coup, qu’est-ce que j’ai aimé dans ce roman ?

Tout d’abord, l’écriture d’Agatha Christie. Une chose que j’ai remarqué cette fois et qui était passé à la trappe lors de ma lecture de Dix petits nègres, c’est le côté théâtral des répliques des personnages, souvent ponctuées de grands gestes et d’onomatopées.

Je suis aussi toujours autant fascinée par la manière dont Agatha arrive à développer une histoire haletante, entrainante et passionnante tout en restant dans un huis clos avec, au final, peu de personnes.

Enfin peu, quand on est dans un huis clos, une dizaine ça reste beaucoup, et j’avoue que, comme pour Dix petits nègres, j’ai eu un peu de mal à me souvenir des prénoms et des personnes.

Évidemment, ce qui est juste énorme avec cette autrice, c’est la manière qu’elle a de nous mener en bateau et de nous révéler le tout à la fin en nous disant clairement : Ah, tu l’avais pas vu venir celle-là, hein ?

Surprise, mais pas satisfaite pour autant.

Alors non, je l’avoue, je ne l’avais pas vue venir, pourtant cette fin m’a laissée un peu plus perplexe que celle de Dix petits nègres et, même si c’était bien fait et que j’ai été bluffée, j’étais un peu déçue de voir que ça se terminait ainsi. Je n’ai pas adoré ce roman, mais je l’ai tout de même trouvé vraiment bien cousu (en même temps, dire d’Agatha Christie que ses intrigues sont mal faites serait un peu fort de café)

Toujours en est il que j’adore toujours autant l’écriture de cette autrice et que je trouve son travail formidable. J’ai découvert pour la première fois notre cher Hercule Poirot et j’avoue que je suis curieuse de découvrir d’autres romans d’elle pour voir si son talent ne s’épuise pas au fur et à mesure.

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.38.05Capture d_écran 2018-05-28 à 13.49.30

 


6 réflexions sur “Chronique : Le crime de l’orient-express d’Agatha Christie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s