Chronique : The decaying empire de Laura Thalassa

Capture d_écran 2017-11-11 à 22.27.27

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.40.58

http://amzn.to/2jm6pZL

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.35.11

Entraînée au métier d’espionne par le gouvernement américain qui utilise sa faculté à se téléporter pour mener des missions à haut risque, Ember Pierce se réveille dans un hôpital de Los Angeles. Elle ne se souvient que de l’essentiel : elle a été piégée et sa dernière mission aurait dû lui coûter la vie.
Utilisant ses facultés de téléportation, elle réapparaît dans la chambre de Caden Hawthorne qui a passé ces dix derniers mois à la croire morte. La jeune femme fantomatique qu’il voit ne ressemble plus à celle de ses souvenirs : ses cheveux sont plus longs, sa peau est plus pâle et son regard est hanté. Lorsqu’Ember lui révèle qu’une personne de confiance l’a trahie, une seule échappatoire s’offre désormais à eux. Sans savoir qui est leur ami et qui est leur ennemi, Ember et Caden se lancent dans la mission la plus périlleuse de leur vie : rester ensemble et survivre.

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.36.34

Amazon Crossing : une maison d’édition à surveiller.

Hello les guys ! Aujourd’hui nouvelle chronique (que de productivité mon Dieu) avec The decaying Empire, second tome de la saga de Laura Thalassa, avec le premier tome, The vanishing girl, que j’avais déjà chroniqué sur le blog.

Bref, le premier jet avec été un coup de cœur total, et je peux vous dire que le second tome a suivi le grand frère, avec une petite réserve tout de même !

Une histoire d’amour intense et au cœur de l’histoire.

J’ai été tellement heureuse de retrouver mon couple chouchou, Ember & Caden. Je les aime tellement vous ne pouvez pas imaginer à quel point ! Ils sont tellement mignons tous les deux.

Et même si on ressent tout ce qui peut les séparer à cause de tout ce qu’il s’est passé dans le tome un (hum, que d’énigmes ici), et bien ils restent soudés, et ça, j’aime !

Ce roman est, selon moi, le genre de livre trop peu connu à mon goût ! Je prépare d’ailleurs une vidéo à ce sujet !

Alors attention à ceux qui n’aiment pas la romance, les bisous bisous (et plus si affinité) & les je t’aime dégoulinant d’amour parce que là… il n’y a presque que ça. Et autant au début du roman j’adorais parce que je me disais : enfin une auteure qui a le parti prix de, malgré les galères, réconcilier son couple coûte que coûte, au temps au bout de 300 pages, les mon anges, je t’aime à la folie de la mort qui tue et toussa toussa ça a un peu commencé à me saouler quand même.

Une intrigue qui n’en est pour autant pas en reste.

Laura Thalassa arrive à mener ses personnages là où elle le souhaite, avec un suspens à toute épreuve.

J’ai vu une réelle évolution au niveau des protagonistes principaux, mais là encore hélas, seulement les principaux. Parce qu’en fait, l’histoire est clairement centrée sur Caden et Ember, et d’autres personnages arrivent mettre leur grain de sel là dedans… uniquement pour pimenter un peu l’histoire d’amour, à mon avis. Histoire qu’on ne tourne pas en rond.

J’avoue que si j’ai adoré reprendre ce roman, j’ai eu du mal à me rappeler de ce qui s’était passé dans le premier tome, bien que ma lecture de ce dernier n’en ait pas été affecté.

Addictif !

Pour ce qui est de l’écriture de Laura Thalassa, elle est tellement fluide qu’on tourne les pages sans s’en rendre compte et qu’on arrive aux trois quarts du roman en se disant : What ? Déjà ?

Comme je le disais plus haut, on est à deux doigts de la surdose de romantisme cucutisme je t’aime à la folie mon amour et pour toujours, mais j’ai quand même adoré ! Cependant, je pourrais comprendre que les gens n’aiment pas, et je pense d’ailleurs qu’avec ce livre, c’est quitte ou double. Soit on adhère, soit on balance. La fin m’a plutôt bien plu et j’ai vraiment hâte de voir ce que va donner ce troisième tome.

Je pense que pour lire ce roman, il faut que le couple principal vous plaise, sinon vous allez droit dans le mur. Comme je le disais, au début j’adorais la romance, à la fin elle commençait un peu à me courir sur le haricot, mais le roman était presque déjà fini, donc ça ne m’a pas choqué outre mesure.

Comme je le disais plus haut, la fin du roman est plutôt surprenante, même si j’aurais quand même préféré qu’il y ait plus d’étapes pour y arriver (et pas que du bisou bisou). J’ai donc hâte de lire le tome 3 (et dernier il me semble) pour savoir de quoi il en retourne.

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.38.05

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.49.30

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s