Chronique : Young Élites de Marie Lu

Capture d_écran 2017-11-07 à 14.29.50

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.40.58

http://amzn.to/2hVPFUE

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.35.11

Adelina a survécu à l’épidémie qui a ravagé son pays.
D’autres enfants, comme elle, ont survécu, la maladie laissant sur leur corps d’étranges marques. Les cheveux d’Adelina sont passés de noir à argenté, ses cils sont devenus blancs et une cicatrice barre la moitié gauche de son visage. Son père voit en elle une malfetto, une abomination, une disgrâce pour son nom et sa famille, synonyme de malédiction. Mais la rumeur dit que les survivants ont gagné davantage que des cicatrices : ils auraient acquis de mystérieux super-pouvoirs. Et, bien que leur identité demeure secrète, ces survivants ont déjà un nom : les Elites.

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.35.11

Une perfection qui ferait presque défaut.

J’avais déjà lu Legend de la même auteure (que j’avais d’ailleurs chroniqué) et je l’avais plutôt bien apprécié, même si, sans savoir pourquoi, il n’avait pas été placé dans mes coups de cœurs.

Ici, on retrouve l’écriture si spéciale, et si géniale, de Marie Lu. Les descriptions disséminées ici et là, le monde magique qui nous fait rêver, les personnages hauts en couleurs, bref tout y est.

Mais encore une fois, le fait que ce roman n’est pas un coup de cœur tient à quelque chose de très subjectif: la petite flamme n’est pas là. J’adore toujours lire du Marie Lu, mais malgré le génie de ses roman, j’ai toujours l’impression que tout est trop lisse. Trop parfait.

Une prise de position extrêmement intéressante.

Je n’ai jamais vu un personnage aussi complexe qu’Adelina.

Adelina n’est pas gentille, Adelina n’est pas méchante, Adelina est une nuance de caractères juste sublimes.

J’ai rarement vu un personnage aussi travaillé que celui-ci. Souvent, les auteurs créent un personnage froid et distant, mais qui change durant le roman pour finalement révéler un personnage gentil avec un bon fond qui a juste été malmené par la vie.

Adelina a été malmenée par la vie. Mais elle a réagit comme beaucoup de gens auraient pu le faire : en devenant une nuance d’amertume, de volonté de vengeance et de de besoin de prouver aux autres.

J’ai été prise de malaise plus d’une fois tout au long du roman devant ce caractère gênant, malsain. Et pourtant tellement réel.

J’ai adoré.

Les personnages sont bruts, bien que taillés dans la pierre en même temps. Ils ont vécus des choses, ne sont pas lisses et ont tous quelque chose en plus autant physiquement que mentalement.

J’ai aussi beaucoup aimé les décors qui semblaient plus magnifiques et colorés les uns que les autres.

Cette auteure a vraiment un talent même si, comme je le disais, la « perfection » de son écriture et le fait que cette dernière soit trop lisse, fait que je n’arrive pas encore à avoir de coups de cœurs avec elle.

Parce qu’il faut bien trouver quelques points négatifs.

Un autre bémol aussi beaucoup plus suggestif que physique est le titre. Je m’explique. Ce roman est de la Fantasy. Les filles ont des noms spéciaux, les personnages aussi et l’ambiance elle même est très singulière. J’ai donc trouvé que le titre (& le principe des « Élites » en eux même) n’étaient pas judicieusement trouvés.

J’aurais aussi préféré une couverture à la Caraval, emprunte de magie. Là en prenant le livre, j’avais plus l’impression de me diriger vers un roman de science fiction dystopique dans l’espace qu’un livre de Fantasy.

Le monde est merveilleux et j’aurais souhaité continuer dans cet univers autant dans la couverture que le titre (la couverture VO est d’ailleurs un peu mieux faites sur ce sujet).

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.38.05

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.49.16


4 réflexions sur “Chronique : Young Élites de Marie Lu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s