Inu Yasha – 02 de Rumiko Takahashi

Titre : Inu Yasha

Auteur : Rumiko Takahashi

Éditions : Kana

Tome : 2

Pages : 187 pages

Type : Manga – Shōnen

Prix : 6,85€

output-onlinepngtools(1)

https://amzn.to/2Np8Mc0

output-onlinepngtools(2)

Autrefois, vivait une prêtresse nommée Kikyô. Celle-ci empêcha Inu-Yasha de s’approprier la perle de Shikon et, par-là même, de devenir un véritable démon. Kagome se révèle être la réincarnation de Kikyô et la détentrice actuelle de la perle. Malheureusement, le joyau a été brisé et de nombreux démons s’en sont partagé les morceaux. Kagome et Inu-Yasha décident de s’associer pour recomposer le joyau en pourchassant les démons. Leur première mission: arrêter Yura, beauté fatale, mais démon à la chevelure maléfique…

 

output-onlinepngtools(3)

Toujours autant d’humour.

Ce que j’aime quand je me plonge dans Inu Yasha, c’est que malgré le sérieux de l’histoire (Kagome et Inu Yasha sont quand même censés retrouver les fragments de la perle de Shikon pour éviter que des démons ne s’en emparent et détruisent le monde), je rigole toujours autant.

Que ce soit la manière dont sont dessinés les personnages à certains moments, les répliques bien senties des uns ou des autres ou les situations en elles-même, Rumiko Takahashi ne se prive pas de mettre de la rigolade dans son manga, et j’adore.

Âmes sensibles s’abstenir.

Je ne me souvenais pas que l’animé était aussi sanglant (paradoxalement, le fait qu’on ajoute des couleurs rend souvent certaines scènes moins glauques), mais il faut avouer que les démons de Rumiko Takahashi sont très bien étudiés et font souvent bien peurs.

Sans en faire trop, elle ne nous épargne rien et n’hésite pas à créer des monstres dégoutants, pervers et maléfiques. Ne vous trompez donc pas, même s’il y a une relation ambiguë entre Kagome et Inu Yasha, ce manga reste bel et bien un shōnen.

Imagination.

C’est ce que je retiens de cet univers qui prend vie sous la plume de la talentueuse Mangaka Rumiko Takahashi. Le monde est parfaitement développé et, dès ce second tome, les personnages s’étoffent déjà avec l’arrivée du non moins charismatique (et horrible) Sesshomaru, demi-frère d’Inu Yasha.

Certains choix scénaristiques sont aussi juste parfaits et je suis toujours étonnée de voir les connexions que l’autrice arrive à faire pour nous mener là où elle veut.

output-onlinepngtools(4)

5output-onlinepngtools(5)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s