Chronique : Everless de Sara Holland

CVT_Everless_6472.jpg

 

Titre : Everless

Auteur : Sara Holland

Éditions : Bayard

Tome : 1

Pages : 450 pages

Type : Fantasy

Prix : 17.90€

 

 

output-onlinepngtools(1)

https://amzn.to/31lYIUh

output-onlinepngtools(2)

Julie vit dans la misère avec son père. Pour pouvoir payer ses dettes, celui-ci va consulter l’extracteur de temps. Car au royaume de Sempera, tout se paie en temps. On peut en effet transformer en métal précieux le temps de vie contenu dans le sang…
Pour éviter que son père, déjà très affaibli, se condamne en procédant à une nouvelle saignée, Julie se fait engager comme domestique à Everless, la résidence des Gerling, la famille la plus puissante du royaume. On va y célébrer les noces de Roan, le fils cadet de la famille, avec la fille adoptive de la reine. Cette dernière est agée de plusieurs centaines d’années grâce à ses richesses (la monnaie créée à partir du sang peut aussi se consommer pour allonger la vie…)
Or, Julie est depuis toujours secrètement amoureuse de Roan. Car elle a vécu à Everless dans son enfance. Mais suite à un tragique accident, son père et elle ont dû s’enfuir. Et son père lui a toujours interdit de retourner à Everless…

output-onlinepngtools(3)

Il y a des coups de cœurs …

Et des déceptions amères. C’est ce qu’est Everless pour moi.

Voulant déjà l’acheter lors de sa sortie VO, j’avais rongé mon frein à l’époque pour finir par craquer en le voyant chez Bayard. La couverture était dingue, le résumé très intriguant (il me faisait un peu penser à Time Out, le film avec Justin Timberlake) et les avis dithyrambiques. Du coup, il n’y avait aucune raison que je ne me plonge pas dedans…

Grossière erreur.

Des personnages fades et sans saveur.

Si l’autrice a essayé de nous montrer à quel point Julie était forte et fragile à la fois de par tout ce qu’elle avait vécu, je n’ai pas du tout réussi à me connecter à elle. Je l’ai trouvé ennuyante au possible, plaintive et pas courageuse pour 2 sous.

Elle grogne ou se morfond dès qu’il lui arrive quelque chose et on a l’impression que tous les malheurs du monde sont pour elle (certes, sa vie n’est pas un long fleuve tranquille, mais les choses sont amenées d’une telle façon que je ne vois pas trop comment on peut être en connivence avec elle).

En plus, elle est con comme un manche * désolée, mais vraiment *. Son père lui dit de ne SURTOUT pas aller voir la reine car elle est en DANGER et * roulement de tambour * elle va voir la reine juste parce qu’elle « sent » qu’elle doit le faire pour « découvrir la vérité ». Sans autre justification. Une vraie potiche qui aime juste se mettre dans la mouise pour rien.

Je ne parle même pas de cette même Julie qui est folle amoureuse de Roan (le futur héritier du trône) alors qu’elle ne l’a pas vu depuis 10 ans et que la dernière fois qu’elle l’avait vu, ils n’avaient que 8 ans tous les 2 … pas crédible pour 2 sous. J’étais désabusée et presque en colère de lire une connerie * désolée du mot * pareil.

Un univers bâclé.

En achetant Everless, c’était ce qui me faisait le plus envie. L’univers avait l’air d’être hyper intéressant avec toute cette histoire de fer-de-sang, de royauté et d’intrigues politiques.

Chou blanc.

Je n’ai pas trouvé que Sara Holland arrivait à bien nous dépeindre le monde dans lequel son héroïne évolue. J’ai eu l’impression qu’elle voulait aller trop vite en besogne et que tout arrive comme un cheveu sur la soupe – pourtant en presque 450 pages il y avait de quoi développer.

Il y avait tellement de potentiel dans cet univers fantasy que je suis vexée que l’autrice n’ait pas essayé de plus le développer.

Et la crédibilité dans tout ça ?

Ça découle de l’univers ni fait ni à faire, mais il n’y en a aucune. Tout du long on nous parle de la dangerosité d’Everless, pour voir une Julie braver tous les interdits, manquer de respect à ses supérieurs et carrément engueuler et s’opposer régulièrement à Liam, le prince supposément « trop hyper méga méchant qui vous trancherait la gorge sans sourciller », alors excusez-moi d’être dubitative face à tout ça.

En plus (je ne spoil pas car je ne préciserais pas le nom des persos) mais au tout début du roman, elle n’est même pas capable d’aller voir l’extracteur de temps pour sauver son père, mais alors pour une fille qu’elle connait depuis quelques jours, là, y’a pas de soucis ! Aberrant.

La plume ? Mouais …

On se retrouve avec des tournures de phrases plutôt maladroites et des évènements qui sont posés là, un peu comme une liste de course. Les évènements n’ont pas forcément de lien entre eux

Il n’y a aucun suspens et on devine tout jusqu’à la fin dès les premiers chapitres (bon je suis un peu dure, peut-être pas tout, mais une grosse partie quand même).

Le seul qui aura su me dérider un peu c’est Liam (et encore) … sinon franchement il n’y a pas grand chose à sauver … bref, amère déception pour Everless.

output-onlinepngtools(4)

1.5


18 réflexions sur “Chronique : Everless de Sara Holland

  1. Pour contredire ton commentaire au dessus(parce que je suis comme ça), j’ai trouvé ce livre moyen, ni extra, ni mauvais. Je te rejoins sur Julie qui est trop naïve alors qu’elle dit qu’elle déteste tout le monde…
    J’ai trouvé la romance inintéressante et prévisible, Liam je l’aime bien mais elle répète tellement que c’est un méchant que bon… on se doute bien qu’il va y avoir une « révélation ».
    J’ai bien aimé la fin et l’univers, mais bof les personnages et la structure de l’histoire^^
    Bref bof, je ne comprends pas trop la hype autour. Le concept est top mais la réalisation… ^^

    J'aime

      1. Je comprends ta déception, je l’ai lu en VO il y a longtemps et j’ai été très surprise de le voir traduit, puis un peu partout sur la blogo! Ils ont tellement fait monter la sauce que je m’étonne de ne pas voir plus de déceptions d’ailleurs! :s

        J'aime

      2. C’est ça … je vais faire une update lecture sur ma chaîne aussi pour en parler mais je ne comprends tellement pas tout le bazar qu’il y a autour de ce livre .. je voulais le lire en VO au début et finalement ça a été VF mais bref, déception. C’est un peu dur mais pour moi hormis l’idée de base et le résumé, et la couverture … y’a pas grand chose à sauver :/

        Aimé par 1 personne

  2. J’avais très envie de découvrir ce roman mais c’est le 2ème avis négatif que je découvre à son sujet… sur les 2 que j’ai lu. Du coup ça m’a refroidi et je pense que je vais passer mon tour!

    J'aime

      1. Je viens d’en lire un 3ème qui fait ressortir les mêmes défauts que toi. Que des blogueuses chez qui je me retrouve souvent dans les avis, y compris les tiens. C’est pour ça que je pense que je ne vais pas aimer. Je ne lis pas très vite en ce moment, alors autant consacrer mon temps sur des romans que je peux aimer 🙂

        J'aime

      2. Oui là dessus je ne peux que te conseiller de lire des choses qui te plaisent (sans l’enfoncer mais Everless m’a presque causée une panne de lecture tellement après lui j’étais dégoûtée, heureuse Lady Helen est venue me sauver ^^)

        Aimé par 1 personne

      3. Ouch pas cool quand une mauvaise lecture est à la limite de te freiner. J’ai vécu ça y a deux ans à cause d’un très mauvais roman et je n’ai été capable de lire que des mangas pendant plus de 2 mois…

        J'aime

      4. Ah oui c’était quel livre (histoire que si j’ai envie de me plonger dedans je fasse attention ^^)

        Mais ouais ça m’était arrivée aussi avec Nil, durant un week-end à 1000 ce roman avait tout gâché !

        J'aime

      5. Boarf tu risques pas de tomber dessus, il n’est pas connu et puis c’est pas trop ton style de lectures. A la base je voulais le lire car il avait été sélectionné à un prix auquel je souhaitais participer. Et pour voter en toute impartialité, j’avais décidé de lire les 5 livres. Celui-ci ne m’a pas du tout réussi : Diary of rebirth.
        J’entends du bien comme du mauvais sur Nil alors je ne sais plus trop si j’ai envie de le lire^^

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s