Chronique : Over raging tides de Jennifer Ellision

Capture d’écran 2018-05-29 à 10.57.32.png

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.40.58

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.35.11

A mythical map. A pirate’s quest for revenge.
The pirate crew of the Lady Luck lives by many rules, but chief among them is this: they do not allow men on board.
That’s a rule that first mate and quartermaster Grace Porter is willing to break when a shipwrecked young nobleman offers her information of an omniscient treasure map, stolen from his warship by an enemy vessel. Until now, the map was only the stuff of legend… but with its help, Grace may finally be able to hunt down the Mordgris, the sea monsters who stole her mother away from her.
Unfortunately, some members of her crew have other plans…
To find the magic map and face the Mordgris, Grace will have to confront her past, put the Luck between warring nations, and uncover treachery aboard the ship. And ultimately, her revenge and the destruction of the Mordgris will come at a hefty price: the betrayal of her crew.
Grace promised them they wouldn’t regret this.
She just isn’t sure that she won’t.

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.36.34

Merci Netgalley !

Encore une belle découverte grâce à cette plateforme. Over Raging Tides c’est le genre de lecture originale, celle qu’on ne fait pas tous les jours. Un bateau pirate, une mer déchaînée et un équipage uniquement composée de fille… J’ai beau ne pas être une féministe dans l’âme, j’avoue que quand j’avais lu la quatrième de couverture, ça avait tout de même éveillé mon petit côté badass, les femmes vaincront !

Court, mais intense.

Seulement 239 pages, c’est assez court pour un roman, on peut même carrément le qualifier de nouvelle. Et pourtant, je trouve que ce format lui convient parfaitement. Je n’ai trouvé le temps, ni trop long, ni trop court, chose qui me faisait un peu peur quand même quand j’avais vu que le roman ne faisait même pas 300 pages.

Oh, mon bateau !

Que tu es beau ! Avez vous regardé la couverture ? Ça aussi, c’est une des choses, voire même la première, qui m’a attirée quand j’étais en quête de quoi lire sur Netgalley. L’artiste qui a réalisé ce dessin a juste un talent de dingue. Elle représente parfaitement l’intérieur du livre, et ça fait franchement classe sur une bibliothèque – malgré le fait que je l’ai lu en kindle eheh.

Et l’intrigue dans tout ça ?

Parce que c’est vrai que développer une histoire en même pas 250 feuilles, ça reste un peu compliqué. Eh bien ici pas du tout. Comme je le disais au dessus, l’auteure a réussi à nous mener en bateau – c’est le cas de le dire eheh, du début à la fin. Le suspens n’est pas grand et on voit souvent les choses venir, pourtant j’ai réussi à avoir quelques bonnes surprises.

Les personnages, en reste ?

Alors certes, ils ne sont pas extrêmement développés, il faut le dire. Et pourtant j’ai totalement réussi, si ce n’est à m’attacher à eux, à vouloir en savoir plus sur leur histoire et sur la suite du livre. Je les trouve intéressants, et je pense qu’ils ont tous un fort potentiel, ce qui laisse présager plutôt de bonnes choses pour la suite.

En quelques mots ?

Une bonne lecture qui m’a fait voyager. Une intrigue qui va tendre vers un développement plus poussé dans les prochains tomes, selon moi. Une écriture agréable, malgré quelque fautes tout de même. Pas trop compliqué à lire, il fera le bonheur de beaucoup, sans aucun doute.

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.38.05

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.49.25

 


2 réflexions sur “Chronique : Over raging tides de Jennifer Ellision

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s