Chronique : La fille sans passé de Sarah Everett

Capture d’écran 2018-03-18 à 22.24.47.png

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.40.58

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.35.11

Depuis qu’Addison a subi un accident, elle a des trous de mémoire et elle parle à un garçon qu’elle est la seule à voir. Est-elle en train de devenir folle ? Addison décide de s’inscrire à un programme médical qui est censé lui permettre de récupérer la mémoire. Mais rapidement, elle découvre que ce n’est pas sa première visite à la clinique : elle y est déjà venue pour effacer certains de ses souvenirs… Dont le souvenir d’un garçon. Qui est ce garçon ? Pourquoi l’a-t-elle effacé ? L’a-t-elle aimé ? Addison est prête à tout pour le retrouver et retrouver celle qu’elle a été…

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.36.34

Mal au ventre.

Envie de pleurer de tristesse, mais surtout de rage (et de casser la gueule à tout le monde, mais ça vous le gardez pour vous).

Bref, je crois que vous aurez compris, ce roman m’a bouleversée. Il m’a retournée dans tous les sens. J’ai l’impression qu’on m’a mis dans un blender et qu’on a bien secoué le tout pour être certain que je n’en sorte pas vivante.

Pour tout vous dire je ne sais même pas par quoi commencer parce que mon état tient surtout au fait que je viens de finir le livre, ce qui veut dire que je ne peux même pas vraiment vous dire pourquoi je suis comme ça sans vous spoiler le roman intégralement. Je ne suis donc que frustration, et vais devoir me contenter de vous faire une chronique bateau sur un roman génial.

Bon, par où commencer du coup ?

Je pense que je vais bien faire rire Kin mais, une fois n’est pas coutume, ce livre ne me disait pas grand chose au départ. Je l’avais bien repéré sur Amazon et sur les étagères de la librairie, mais il n’était clairement pas ma priorité. Et puis une chose en entrainant une autre, j’en ai fait la demande sur Netgalley, et, à mon grand étonnement, la maison d’édition l’a acceptée (ma demande, je veux dire).

Du coup, ni une ni deux, entre une lecture un peu difficile (on en reparlera dans la prochaine chronique) de La couleur du mensonge (que j’attendais pourtant telleeeeeement), je me suis penchée sur le cas de « La fille sans passé » de Sarah Everett.

Un début en demi-teinte.

Au début, je n’ai pas adoré. Je veux dire par là que j’ai bien aimé l’écriture de l’autrice, mais que je ne suis pas tombée raide dingue de sa plume (comme ça a été le cas avec Eragon de Christopher Paolini que je suis actuellement en train de relire dans le but de vous faire une chronique de folie). Et puis, au fur et à mesure des pages, je me suis prise au jeu, et au final je ne voulais plus le lâcher.

Des personnages hauts en couleur !

Addie est super attachante, et Katy (sa meilleure amie) est juste énorme. Je me souviens qu’il y avait une question dans je ne sais plus quel Tag où il fallait citer une histoire d’amitié qui nous avait touchée avant tout (avant l’histoire d’amour s’il y en avait une dans le livre, avant l’intrigue), et j’avais séché. Maintenant, je pourrais dire celle-ci. Elle n’est pas parfaite, il y a des couacs, mais elle est géniale.

Il y a ensuite l’histoire de base qui est juste super. Certains diront peut être que la trame met du temps à se mettre en place et qu’on ne comprend pas vraiment au début où l’auteure vont en venir, mais moi ça ne m’a pas du tout dérangée.

Je ne peux pas vous parler de ce qui me hérisse le poil depuis le début comme je vous le disais, mais j’étais tellement fière et heureuse de la manière dont se termine le roman et surtout de la réaction d’Addie face à un certain personnage.

Bref, une tuerie qui m’a vraiment donné envie de tuer et de tout détruire sur mon passage, je finirais donc ma chronique par un seul mot possiblement spoiler que vous soulignerez si vous en ressentez l’envie : Connard.

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.38.05

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.49.10

Capture d_écran 2018-05-28 à 14.10.31

pro_reader_120


4 réflexions sur “Chronique : La fille sans passé de Sarah Everett

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s