Chronique : Le vide de nos cœurs de Jasmine Warga

Capture d_écran 2017-11-07 à 14.24.43

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.40.58

http://amzn.to/2wzZhh4

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.35.11

À 16 ans, Aysel n’a qu’une obsession : planifier sa propre mort à la perfection. Entre sa mère qui la regarde à peine, ses camarades de lycée qui l’évitent, et son père responsable de l’accident fatal qui a marqué sa petite ville à jamais, pour Aysel la vie est devenue trop lourde à supporter. Seul problème, elle n’est pas sûre d’y arriver seule.
C’est alors qu’elle découvre Suicide Partners, un site qui lui permettra de trouver le compagnon idéal. Et c’est FrozenRobot, alias Roman, victime d’une tragédie familiale, sur qui elle jette son dévolu. Aysel et Roman n’ont rien en commun, mais ils commencent à apprivoiser leurs failles.
Alors que la date fatidique approche, Aysel va devoir choisir entre son envie de mourir
et celle de convaincre Roman qu’il ne devrait pas se sacrifier.
Et Roman n’est pas du genre facile à persuader…

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.36.34

Une histoire touchante qui ne laisse pas indifférente.

En effet, aujourd’hui je vais vous parler de l’histoire toute particulière de Aysel, jeune fille perdue dans la vie qui a décidé de mettre fin à ses jours, le seul souci étant qu’elle n’arrive pas à le faire seule.

Elle va donc se décider à aller sur un site, Smoothpassages, pour chercher un partenaire de suicide, qu’elle trouvera en la personne de FrozenRobot, aka Roman.

Motivés comme jamais, ils décident d’une date : le 7 avril.

Des plans contrecarrés par les aléas de la vie.

Pourtant, plus Aysel apprend à connaître Roman, plus ses doutes grandissent sur la nécessite de se suicider. Et si, après tout, ils avaient droit, eux aussi, à une belle, sans remord, tristesse ni culpabilité ?

Bref. Comme vous pouvez le lire au résumé, ce roman est loin d’être une petite dose de bonne humeur. Et pourtant.

Une approche intéressante.

J’ai beaucoup aimé la manière qu’au eu Jasmine Warga de traiter du suicide, car si le sujet est lourd est profond, la manière dont a écrit l’autrice fait qu’on n’a pas l’impression que le monde pèse sur nos épaules en lisant son roman.

Les personnages sont attachants et nuancés, les pages se tournent rapidement, bref, on ne se rend pas compte qu’on est en train de lire une histoire lourde de conséquences.

Tout le monde est unique.

J’ai bien aimé l’histoire des personnages aussi, chacun ayant une raison bien à lui de se suicider.

Chacun son histoire, chacun sa manière d’y réagir, et ce que j’ai trouvé beau, c’est de voir l’évolution du personnage d’Aysel, et la non-évolution de Roman. Car malgré tout, chacun est libre de penser ce qu’il souhaite. Je n’en dirais pas plus sur ce sujet pour éviter tout spoil, mais peu importe la fin de cette histoire, le chemin qui y mène est vraiment beau.

Les vas et viens d’un cœur indécis.

On la sent déterminée à se suicider au début, et puis elle apprend à découvrir Roman, et s’en sent moins capable.

J’aimerai aussi donner un bon point au titre, car je trouve qu’il est très poétique et parfaitement bien trouvé.

La description de la dépression qui ronge Aysel aussi, telle une limace noire qui absorbe tous les bons moments ou sentiments est juste parfaite.

Enfin, je n’ai rien trouvé de cliché dans cette histoire. Pas d’âmes torturées qui passent leur vie à se plaindre, pas de traits grossis, juste la vérité de la vie, pure et dure.

Je ne peux donc que vous conseiller de lire ce roman, car si j’ai suivi l’histoire avec assiduité sans pour autant avoir versé de larmes ou soupiré d’ennui.

Un reproche cependant.

C’est probablement la fin. Je l’ai bien aimé, mais elle m’a laissé un goût d’inachevé. Évidemment, je ne peux trop en dire pour ne pas vous spoiler, mais j’aurais aimé que l’autrice prenne une autre direction pour ses personnages.

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.38.05

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.49.25


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s