Wattpad : Ne jamais prendre de décision un jour de pluie

Si vous avez lu mon avant-dernier article, c’est possible qu’il vous ai amené jusqu’ici ! Sinon, eh ben bienvenu !

Ici on va parler de ma romance « Ne jamais prendre de décision un jour de pluie ». Je l’ai commencé il y a maintenant plus de 2 ans. Je l’ai aimé, détesté, adoré, puis haïs. Mais au final, peu importe les stades par lesquels je passe, je me rends compte que je n’ai jamais autant tenu à un projet d’écriture.

Du coup, je vous la présente ici en espérant la faire connaître pour avoir un maximum d’avis car je souhaiterais tenter de la faire publier (oui 2019 est l’année où on croit en ses rêves les ami(e)s).

RÉSUMÉ

Willow, 23 ans, se retrouve internée de force dans l’hôpital psychiatrique Saint-Sauveur suite à une tentative de suicide. Perdue et apeurée, elle va y rencontrer Benjamin, un psychothérapeute au style déjanté et prêt à tout pour la sortir de ses ténèbres. Elle fera aussi la connaissance de Kyle, patient mystérieux qui décidera de la prendre sous son aile.

TW : comme vous pouvez le constater, cette histoire parle de psychiatrie et donc de toutes les choses qui peuvent y être liées (suicide, dépression, bipolarité, mal-être profond etc.). JE NE SUIS PAS UNE PROFESSIONNELLE dans ce domaine, donc pas besoin de me dire : ah ça ça ça et ça c’est totalement faux. Cela reste une fiction avant tout.

PETIT APERÇU DES PERSONNAGES

Willow.jpg
Willow – Personnage principal – Patiente
Benjamin
Benjamin – Personnage principal – Psychologue
KYLE
Kyle – Personnage secondaire important – Patient

EXTRAIT DU CHAPITRE 1

     Il s’accroupit au pied du lit et déposa délicatement sa main gauche sur le draps en coton marron. À hauteur de regard, je sentais qu’il était en train d’essayer de me rassurer ; un peu comme avec un animal sauvage qu’on essaierait d’apprivoiser. Je ne savais pas encore si la comparaison était flatteuse ou non. Tout ce que je savais, c’était que ses yeux d’un bleu azur clair me captivaient. Comme un ciel sans nuage, une mer après la tempête. Comme un bleu myosotis. Délicat et fort à la fois. Un appel au souvenir : Forget-me-not*, comme les anglophones l’appelleraient.

 

Voilà, j’espère que ce petit article vous aura donné envie de lire mon histoire qui, comme je le disais déjà, me tient très à cœur.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s