Chronique : Parfois, il suffit d’y croire de Charlotte Roucel

Capture d’écran 2018-02-20 à 19.38.01.png

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.40.58

http://amzn.to/2CxMuuW

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.35.11

« Cher Père Noël,
J’ai été très sage cette année, trop sage.
Pas un seul mec depuis le 1er janvier. Alors, si tu pouvais m’arranger un petit rencard, ce serait sympa. Juste un dîner, rien de plus. Pitié …
Mes chaussons seront, comme d’habitude, sous le sapin (les roses fourrés). Un numéro de téléphone ou une adresse fera l’affaire. Pas besoin de me livrer l’homme à domicile.
Afin de récompenser ton travail acharné, il y aura une fournée de macaron et de madeleine sur le plan de travail.
Les bouteilles sont dans le buffet du salon, porte du milieu. Fais-toi plaisir.
Bisous
LOLA »
Pathétique hein ? Et si je vous disais que ça a marché …

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.36.34

Court mais efficace.

106 pages. C’est ce que fait cette toute petite nouvelle de Noël : Parfois, il suffit d’y croire, de Charlotte Roucel. 106 pages de feel good, de bonne humeur et de petits bonheurs !

Ce n’est clairement pas de la grande littérature et c’est cliché à mort, pourtant j’ai adoré faire une petite pause avec ce livre !

J’avais déjà lu Fight de Charlotte Roucel qui m’avait agréablement surprise, et je dois avouer que j’ai aimé retrouver son écriture dans cette histoire.

Si tout se passe très vite (en même temps pour un livre de 100 pages, c’est normal), j’ai trouvé que la relation était crédible, et j’avoue que ça m’a étonné car je ne pensais pas qu’on pouvait rendre quelque chose aussi naturel en si peu de papier, surtout quand il s’agit d’une histoire d’amour, chose qui est censée prendre du temps.

Du New Adult soft qui fait du bien.

J’ai adoré le caractère des personnages. Tous les 2 sont solaires et débordent d’énergie et d’humour.

Et attention, accrochez vous à vos sièges : c’est une romance New Adult et j’ai aimé ! Et pour ceux qui me connaissent, vous savez à quel point j’ai un problème avec le New Adult que je trouve souvent vulgaire avec des scènes de zezette… juste pour la zezette (oui, j’essaie de rendre ça un peu moins grossier).

Alors là oui, avouons le, il y a des pectoraux et des tablettes de chocolat à en vomir, ainsi que des paires de fesses qui se baladent partout mais je ne sais pas, pour une fois j’avais trouvé que ça passait plutôt bien.

Il faut aussi dire que même si les scènes sont explicites, elles sont plutôt poétiques et toujours débordantes d’amour et ça, mon côté romantique ne peut y rester, je suis désolée (et puis Kyle est quand même super bien décrit eheh).

Bref, petite lecture mais grosse détente, je n’irais pas jusqu’à dire gros coup de cœur, mais je le conseille vivement pour vous changer les idées ou vous rafraichir l’esprit avec un peu de love to love.

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.38.05

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.49.25


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s